Les Ruchers de l'Espérance...

Communion avec  la nature...

  • Depuis 2003, j'ai choisi d'être apiculteur professionnel.
  • Aujourd'hui, j'exploite près de 350 ruches réparties sur 3 départements (Marne, Aisne,  Ardennes). La constitution de ce cheptel s'est réalisée sur plusieurs années, il s'agit de mettre en équation la recherche du bien-être pour les abeilles, la qualité du miel, avec des méthodes apicoles d'aujourd'hui.
  • J'ai pris conscience que la ruche est à la fois forte et fragile, qu'elle dépend largement de la qualité et de la quantité des fleurs, du climat et des politiques agricoles et forestières qui font et défont nos paysages ruraux; ça m'a donc fait prendre conscience de la nécessité de la biodiversité.
  • Si on n'offrait aux abeilles qu'une seule sorte de fleur, elles en mourraient; 
  • elles ont besoin de pollens différents selon leurs besoins, certaines pour se nourrir, et d'autres pour se soigner.
  • Du coup, je suis inquiet quant à la monoculture, qui amène à détruire, et pour des générations, un grand nombre de fleurs moins industrialisables. L’Homme qui est en haut de la pyramide alimentaire ne peut vivre sans biodiversité ….
  • Je suis persuadé que notre monde a pris conscience de l'importance de préserver notre terre pour la rendre aux générations futures" qui nous la prêtent", encore plus belle que nous l'avons reçue.
  • C'est d'ailleurs pour ça que notre ferme apicole s'appelle " les ruchers de l'Espérance"                    
nostroweb
nostroweb

La récolte...
Pour récolter des miels mono floraux, je déplace les ruches avant la floraison et récolte aussitôt la floraison.

Mes ruches hibernent sur des ruchers proches de forêts et zones humides afin de profiter de ressources polliniques indispensables pour la santé des abeilles d’hivers. Cela permet à la colonie de repartir en pleine forme au printemps.

Dès le mois de février, elles peuvent trouver le noisetier, puis les saules qui boostent d’une façon incroyable les colonies, puis viennent toutes les fleurs de printemps avec les jolis mois d’avril et de mai.

Après les premières récoltes printanières aux alentours du 20 mai, je transhume les ruches pour produire les miels d'acacia, de tilleul, de luzerne à partir du mois de juillet. Le miel de forêt est un miel d’été qui provient en grande partie de la symbiose entre les pucerons qui produisent un miellat recueilli précieusement par les abeilles.

Le Miel printemps :    dans les Ardennes en Crêtes Pré-ardennaise.
                                  Période: dès les beaux jours de printemps jusqu'au 25/05
Le Miel acacia :          dans la Vallée de la Marne, département de l'Aisne.
                                  Période: sur une dizaine jours entre le 25/05 et le 25/06.
Le Miel de Tilleul :     zone de récolte; forêt de Picardie.
                                  Période: la miellée est d'une quinzaine de jours sur la période du 20/06 au 14/07.
Le Miel de luzerne :   en zone de champagne dans la Marne.
                                  Période: du 20/06 au 15/08.
Le Miel forêt :             uniquement dans les Ardennes ou forêts de Picardie.
                                  Période: pendant les fortes chaleurs d'été.
Le Miel toutes fleurs : possible dans les 3 régions de Picardie, Champagne ou
                                  des Ardennes particulièrement sur les fruitiers sauvages
                                  ( merisier, aubépine, prunelier ...)
                                  Période : du 15/05 au 15/06 environ.

Et aussi...